Les chiffres sont Ă©loquents et rĂ©vĂ©lateurs de l’ampleur du problème. Chaque jour, entre 200 et 300 avions traversent le ciel de cette rĂ©gion, ce qui se traduit par un passage toutes les 4 minutes en moyenne. Cette utilisation excessive de la piste 01 de l’aĂ©roport a engendrĂ© des nuisances sonores qui ont un impact significatif sur la qualitĂ© de vie, le sommeil et le bien-ĂŞtre gĂ©nĂ©ral des citoyens.

Les consĂ©quences de ces activitĂ©s aĂ©riennes incessantes vont bien au-delĂ  du simple bruit. Elles peuvent avoir des rĂ©percussions nĂ©fastes sur l’environnement, la santĂ© publique et la sĂ©curitĂ©. Les Ă©missions de gaz Ă  effet de serre et de particules fines provenant des avions peuvent contribuer Ă  la pollution de l’air, mettant en pĂ©ril la qualitĂ© de l’environnement local. De plus, le bruit constant des avions perturbe la tranquillitĂ© des habitants, les privant d’un sommeil rĂ©parateur et d’un repos nĂ©cessaire. Cette situation peut entraĂ®ner des problèmes de santĂ©, tels que le stress, les troubles du sommeil et les problèmes cardiovasculaires.

Face Ă  cette rĂ©alitĂ©, il est tout Ă  fait logique que la Province du Brabant wallon apporte son soutien Ă  la population touchĂ©e par ces nuisances aĂ©riennes. Les autoritĂ©s provinciales sont pleinement conscientes des prĂ©occupations lĂ©gitimes des rĂ©sidents et reconnaissent l’importance de trouver des solutions efficaces pour attĂ©nuer ces problèmes.

Trajectoire des vols se dirigeant vers Zaventem

 

Dans le but de faire entendre la voix des citoyens de Braine-l’Alleud, Genappe, Lasne, La Hulpe, Rixensart et Waterloo et pour rejoindre la mobilisation des bourgmestres, le Collège provincial s’engage Ă  relayer les demandes de la population auprès du ministre de la MobilitĂ©. Parmi les points qui seront abordĂ©s figurent :

  • Le respect des dĂ©cisions de justice de la Cour d’appel de Bruxelles concernant l’utilisation de la piste 01. Il est primordial que les dĂ©cisions judiciaires en matière de restrictions d’utilisation de la piste soient pleinement respectĂ©es pour garantir la tranquillitĂ© des rĂ©sidents.

  • La limitation des atterrissages sur la piste 01 en fonction des conditions mĂ©tĂ©orologiques. En adaptant les opĂ©rations d’atterrissage en fonction des paramètres mĂ©tĂ©orologiques, il est possible de rĂ©duire les nuisances sonores et d’amĂ©liorer la qualitĂ© de vie des habitants.

  • La mise en place de dispositifs permettant aux avions atterrissant Ă  l’AĂ©roport de Bruxelles-National d’entamer leur approche Ă  haute altitude. Cette mesure technique pourrait contribuer Ă  rĂ©duire les nuisances sonores en limitant le survol Ă  basse altitude au-dessus des zones habitĂ©es.

En parallèle, la Province du Brabant wallon soutient pleinement l’engagement du gouvernement wallon dans le processus de concertation publique. Des consultations publiques seront organisĂ©es afin de donner l’opportunitĂ© aux habitants de faire part de leurs prĂ©occupations et de leurs idĂ©es. Cette approche participative permettra Ă  tous les acteurs concernĂ©s de s’impliquer activement dans la recherche de solutions viables pour attĂ©nuer les nuisances.